Crémaillère des Maisons de Crolles

Publié le 12 Mai 2016
Il est de coutume de pendre la crémaillère lorsqu’on pose ses meubles dans une nouvelle maison.
Les habitants des Maisons de Crolles ont eu le plaisir de fêter leur emménagement ce samedi 30 avril, entourés de tous les acteurs du projet de ces 5 dernières années, sans qui rien n'aurait été possible: bien sûr l'Association AMA Diem, porteuse du projet, accompagnée depuis le début par Nicole Poirier et l'équipe de la Maison Carpe Diem, les membres des associations qui nous ont partagé leurs expériences comme ceux de l'Arche de Jean Vanier et de Sainte Agnès, le Ministère, le Conseil Général de l'Isère, l'Agence Régional de Santé Rhône-Alpes, qui financent les maisons, et enfin la Fondation OVE gestionnaire du projet, le cabinet d’architecte Pascal Mollard et l’entreprise SBI qui ont réalisé les maisons avec créativité pour y vivre dans une ambiance chaleureuse, tous les partenaires qui en ont subventionné la réalisation et surtout les familles qui cheminent à nos cotés depuis 5 ans, qui ont contribué au projet et dont certaines s’installent progressivement à Crolles.
 
 
 
La Fondation OVE, représentée par Etienne Michon, directeur des Maisons, a entamé la série de discours très engagés.
Chaque invité, à son niveau d'implication dans le projet - Mme Lecenne pour l'ARS , Mme Morand pour la mairie de Crolles, Mme Perez ex-élue du CGI, M. Demagny et Mme Frery pour la fondation OVE, M. Michon Bernard pour la communauté de communes du grésivaudan, M. Ribeaud député, Nicole Poirier de la Maison Carpe Diem - a souligné la ténacité de Blandine et Xavier Prévost qui a permis de briser les codes et redéfinir le cadre de vie des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer.
Accompagnés de leurs amis, de leurs soutiens et des familles, Blandine et Xavier se sont adressés à leurs enfants, devant une assemblée très présente, attentive et émue par leur témoignage.
600 visiteurs ont ensuite pu découvrir la Maison rouge et en quoi chaque « détail » architectural ou d'aménagement a été réfléchi et combien une minutieuse organisation avec l’équipe des intervenants d'OVE, formés à l’approche Carpe Diem, permet à chaque personne de simplement vivre chez elle normalement. 
 
 
 
Les festivités se sont prolongées entre visites, vidéos, photos et échanges plus informels autour d'un buffet de biscuits préparés la veille par les habitants, leurs familles, les intervenants et des bénévoles. Cette magnifique journée s’est clôturée par le concert des Toltecs.
 
 
 
AMA Diem est très fière que le projet ait pu aboutir en un temps inédit et remercie chaleureusement tous les soutiens et acteurs du projet.
 
Mais ce n’est finalement que le début d’une belle aventure humaine. Tout reste à faire, jour après jour pour aimer la vie, avec et malgré la maladie!